27 mai 2011

Birthmarked; Rebelle - Caragh M. O'Brien - Mango

Birth_Marked_Rebelle

 

Résumé :   Dans le monde de Gaia, il y a les privilégiés, qui habitent derrière le mur de l'Enclave, et ceux, comme elle, qui vivent à l'extérieur. Tous les mois, la jeune fille aide sa mère, sage-femme, à donner à l'Enclave trois nouveau-nés. Mais, un soir, les parents de Gaia sont brutalement arrêtés et conduits derrière le mur. A peine ont-ils le temps de lui confier un mystérieux ruban sur lequel est brodé un étrange code...

 

Mon avis: Je ne connaissais pas ''la dystopie'' avant Birthmarked. La découverte d'un nouveau genre ainsi que le résumé à lui seul m'ont poussée à me fournir ce livre. Et je n'ai été absolument pas déçue.

La dystopie, tout d'abord, signifie contre-utopie, où la société fait en sorte de vous priver du bohneur (pour rester large dans une définition tout de même plus complexe). Cette contre-utopie est ici représentée par l'Enclave. A l'intérieur: bohneur et technologie. C'est en tout cas ce que croient les habitants vivant à l'extérieur de l'Enclave, définie par un haut mur. Ces habitants ont l'interdiction d'y pénétrer et en sont donc dépendant. Ils se débrouillent ainsi du mieux qu'ils peuvent pour vivre.

Et chaque mois, 3,4,5 nouveaux nés doivent être donnés à l'Enclave.

C'est là qu'intervient notre naïve Gaïa, une fille de sage-femme. Elle aide sa mère à donner naissance aux enfants nés à l'extérieur et à en donner les premiers nés du mois à l'Enclave. Elle croit au système, à ce qu'elle fait jusqu'au jour où ses parents sont arrêtés et où lui sera remis en secret un ruban indéchiffrable. Ce sera le déclanchement de tout.

Au vu de sa loyauté envers l'Enclave, Gaïa sera d'abord une fille naïve qui fonce droit devant elle sans réfléchir en n'arrivant pas à croire que cette si belle et disons-le, utopique Enclave, ne l'est pas tant que ça, finalement. Et peu à peu, sans qu'on s'en rende réellement compte, son personnage s'étoffe, devient plus sûr de lui, plus réfléchi.

IL y a aussi Léon, personnage complexe qu'on ne commencera à connaître qu'à la fin du livre. En effet, tout du long, ses agissements et surtout les raisons qui le poussent à agir restent relativement mystérieuses.

La dystopie permet de réfléchir à notre propre société. Il est intéressant d'imaginer ce que sera le monde dans 3 siècles. On peut penser que ce genre, ou sous-genre, est négatif. En effet, la société est totalement contrôlée et gérée par une poignée d'individus. Cependant, il y a des gens comme Gaïa qui se révoltent contre ce pouvoir. Au final, pas si négatif que ça...

 

En résumé, ce livre m'a beaucoup plu et j'attends plus qu'impatiemment la suite pour continuer d'évoluer dans le monde qu'a créé Caragh O'Brien. Le seul moins du livre est peut-être un passage très lent. Mais en dehors de ça, impossible de lâcher le livre.

Posté par samlor à 08:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur Birthmarked; Rebelle - Caragh M. O'Brien - Mango

Nouveau commentaire