29 mai 2011

Trafic de reliques - Ellis Peters - 10/18

 

aaareliques

 

Résumé:

Une abbaye bénédictine peut-elle décemment attirer les foules sans reliques consacrées ? Non, répond le prieur de Shrewsbury, en cet an de grâce 1138. Qu'à cela ne tienne, le pays de Galles voisin a des saints pour chaque jour de l'année, et même plus ! Sainte Winifred, bien négligée par ses voisins, apparaît alors à un jeune moine. Un signe du ciel. L'abbaye envoie donc une délégation au village gallois. Lequel n'entend pas se faire enlever sa sainte, comme le proclame haut et fort le seigneur du lieu... qui meurt le lendemain. Vengeance divine ou bien les hommes s'en sont-ils mêlés ?

Justement, parmi les moines de Shrewsbury envoyés sur place se trouve frère Cadfael, habitué à enquêter sur des crimes.

 

Mon avis: Trafic de reliques fait partie de la série d'Ellis Peters avec son célèbre moine: Frère Cadfael. Nous sommes au XIIème siècle. Frère Cadfael  a la cinquantaine et est entré relativement tard dans les ordres. Avant cela, il a énormément voyagé et a pu, de ce fait, voir beaucoup de choses et aquérir un certain savoir, tant des faits que de la nature humaine.

Dans cette première enquête, nous avons affaire au pays de Galles et à la sainte Winifred. Un meurtre est commis, mais part qui?

Afin de trouver la réponse, frère Cadfael, qui en passant est Gallois de naissance, regarde autour de lui. Il étudie les visages, les réactions des gens, ce qui l'entoure et joue sur sa connaissance de l'être humain pour trouver le meurtrier.

J'ai trouvé Frère Cadfael très agréable. Il est en paix avec lui-même, a vécu et à présent, vit simplement. C'est quelqu'un qui possède un esprit ouvert et également très avisé. La preuve en est là, ce sera lui qui dira que le coupable pourrait tout aussi bien se trouver parmi les moines, car il y a autant de gens mauvais dans les ordres qu'au dehors.

Le texte est dans l'ensemble facile à lire. Il n'y a ni difficulté à lire, ni difficulté à comprendre l'histoire.

En somme, j'ai beaucoup apprécié ce que met en avant Ellis Peters: une forme de pensée de l'époque. Ce n'est pas un simple portrait des faits de l'époque, cela va plus loin.

Posté par samlor à 17:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur Trafic de reliques - Ellis Peters - 10/18

Nouveau commentaire